Test Terres Rouges Lodge, Labansiek, Ratanakiri, Cambodia

Les treks

Les treks proposés par Terres Rouges

Trek IA - Une journée de marche

Une journée de marche (6 à 7h de marche), retour le soir même

Départ matinal pour le sud de Banlung; après une demi-douzaine de kilomètres, nous arrivons à proximité de la cascade d’Okatieng, d’où partent les excursions à dos d’éléphant. Nous commençons la marche le long d’un chemin bordé de plantations de noix de cajou et d’hévéas puis arrivons à la chute d’eau de O Sin El. Nous descendons la pente fort raide qui mène au fond de la cascade où les courageux peuvent se rafraîchir sous la chute d’eau et commençons la marche dans le ruisseau. Cette partie dure environ trois heures et demie dans une eau parfois fraîche au milieu des rochers et des bambous. D’où l’intérêt d’avoir des chaussures solides et avec un certain grip. Nous pique-niquons à l’ombre avant d’obliquer ouest vers la forêt. Nous traversons d’abord quelques champs sur brulis puis pénétrons dans la forêt clairière et la forêt de bambou. Le terrain devient de plus en plus accidenté à mesure que s’annonce la forêt futaie avec de superbes arbres de 20 à 30 mètres de haut. C’est d’ailleurs le côté accidenté du terrain qui jusque là a surtout protégé la forêt. Les coupeurs de bois préférant ne pas trop se fatiguer… Dans cette zone nous marchons quasi tout le temps à l’ombre. Si le temps le permet nous passons par l’ancienne mine d’or vietnamienne dont les occupants avaient été chassés à coups de coupe-coupe par les villageois du coin. Retour en milieu ou fin d’après-midi.

Circuit IB - Trek et cascades

Une demi-journée de marche & excursion aux cascades.

Départ pour une petite promenade à travers des plantations d’hévéas vers les chutes d’eau avoisinantes, après la cascade d’Okatieng, nous commençons la marche le long du chemin qui longe la forêt à l’ouest avant de rentrer directement au coeur de celle-ci. Le terrain est relativement accidenté, la forêt futaie est faite de superbes arbres de 20 à 30 mètres de haut. C’est le côté accidenté du terrain qui jusque là a surtout protégé la forêt. Les coupeurs de bois préférant ne pas trop se fatiguer… Dans cette zone nous marchons quasi tout le temps à l’ombre. Nous passons par l’ancienne mine d’or vietnamienne dont les occupants avaient été chassés à coups de coupe-coupe par les villageois du coin. Nous continuons vers le nord en direction d’un plateau que nous devons gravir avant d’arriver.
Nous pique niquons dans la forêt. Nous terminons la marche, remontons en voiture direction le lac Yalaom, superbe étendue d’eau parfaitement ronde entourée de forêt, pour une baignade de fin de journée.

Circuit IC - Marche facile et cascades

Une demi-journée de marche FACILE adaptée aux plus jeunes ainsi qu’aux seniors & excursion aux cascades..
Départ pour une petite promenade à travers des plantations d’hévéas vers les chutes d’eau avoisinantes, après la cascade d’Okatieng, nous commençons la marche le long du chemin qui longe la forêt à l’ouest avant de rentrer directement au coeur de celle-ci. Le terrain est relativement plat, la forêt futaie est faite de superbes arbres de 20 à 30 mètres de haut. Dans cette zone nous marchons quasi tout le temps à l’ombre. Nous passons par l’ancienne mine d’or vietnamienne dont les occupants avaient été chassés à coups de coupe-coupe par les villageois du coin.
Notre guide choisit systématiquement le chemin le plus facile, mais des difficultés subsistent : quelques pentes, encombrements… Nous continuons vers le nord en direction d’un plateau que nous devons gravir avant d’arriver. Nous terminons la marche, remontons en voiture direction le lac Yalaom, superbe étendue d’eau parfaitement ronde entourée de forêt, pour une baignade de fin de journée.

Circuit II - Deux journées de marche

 Deux journées de marche et nuit en forêt

Départ matinal pour le sud de Banlung; après douzaine de kilomètres, nous arrivons à proximité de la cascade d’Okatieng, là d’où partent les excursions à dos d’éléphant.
Nous commençons la marche le long du chemin qui longe la forêt côté ouest, avant de rentrer directement au coeur de celle-ci. Le terrain est relativement accidenté, la forêt futaie est faite de superbes arbres de 20 à 30 mètres de haut. C’est le côté accidenté du terrain qui, jusque là, a surtout protégé la forêt, les coupeurs de bois préférant ne pas trop se fatiguer… Dans cette zone nous marchons quasi tout le temps à l’ombre. Nous passons par l’ancienne mine d’or vietnamienne dont les occupants avaient été chassés à coups de coupe-coupe par les villageois du coin puis faisons une pause aux alentours de midi pour le déjeuner.
A 14h nous reprenons la marche et vers 17h nous arrivons à un ruisseau à proximité duquel nous attacherons nos hamacs. Nous passons la nuit en forêt, à côté d’un bon feu de camp.
Le lendemain matin, nous petit-déjeunons puis repartons à pied en direction du ruisseau O Sin Èl où nous faisons une pause de midi pour le déjeuner.
La marche dans le ruisseau commence à 14h, elle durera trois heures et demie dans une eau souvent fraiche au milieu des cailloux et autres rochers environnés de bambous. Nous arriverons en fin d’après midi à la cascade O Sin Èl où la voiture vient nous chercher pour un retour au lodge vers 17h30.

Circuit III - Trek et Cornacage

Une journée de marche, nuit en forêt, & journée «Cornac».

Départ matinal pour le sud de Banlung; après une douzaine de kilomètres, nous arrivons à proximité de la cascade d’Okatieng, là d’où partent les excursions à dos d’éléphant. Nous commençons la marche le long du chemin qui longe la forêt à l’ouest avant de rentrer directement au coeur de celle-ci.
Le terrain est relativement accidenté, la forêt futaie est faite de superbes arbres de 20 à 30 mètres de haut. C’est le côté accidenté du terrain qui jusque là a surtout protégé la forêt. Les coupeurs de bois préférant ne pas trop se fatiguer… Dans cette zone nous marchons quasi tout le temps à l’ombre. Nous passons par l’ancienne mine d’or vietnamienne dont les occupants avaient été chassés à coups de coupe-coupe par les villageois du coin. Nous choisissons un lieu où attacher nos hamacs et passons la nuit en forêt à côté d’un bon feu de camp. Ou bien nous choisissons de dormir en hutte à la fondation Aïravata.
Le lendemain matin, nous petit- déjeunons puis partons rejoindre les cornacs qui vont chercher les éléphants en forêt. Cette délicate opération effectuée, retour au camp où nous allons apprendre les mots de base de la relation homme-éléphants. Certains, issus du laotien, ne sont pas évidents à prononcer ! Nous poursuivons l’apprentissage en montant sur le cou des éléphants et pour mettre en pratique la théorie juste apprise, épreuve de plateau…
Déjeuner puis sieste et longue balade en forêt (environ 2h30) pour maitriser les commandes apprises le matin. Au retour de balade nous emmenons nos bêtes à la rivières pour un décrassage / spa bien mérité puis nous leur faisons un petit cadeau d’adieu sous forme de friandises. Retour au lodge en fin d’après midi.

Circuit IV - Trek de 3 jours

Le nord de Taveng, 3 jours & 2 nuits de trek aventureux

Pendant ce trek, nos guides vous emmèneront dans une des contrées les plus lointaines du Cambodge, aux confins du Laos et du Vietnam. Cet endroit est donc rarement visité et les chances d’y voir des animaux sauvages sont plus importantes. Cette zone est habitée par différentes minorités ethniques qui vivent en petites implantations familiales. Au début du trek nous déjeunerons dans un village Brao et passerons la nuit chez une famille du cru. Il est probable que nous verrons à l’œuvre les techniques de chasse et de pêche des minorités, notez bien toutefois que nous n’acceptons aucune forme de chasse d’animaux protégés pour le plaisir des voyageurs ni pour la consommation. Les paysages traversés sont très divers, d’immenses vues dégagés contrastent avec la jungle dense. Nous traverserons de petits villages entourés de rizières et nous nous fraierons un chemin à la machette à travers la forêt. On devra traverser de petits ruisseaux, le Steung Khampa est assez profond et il faudra sans doute dénicher une pirogue ou encore construire un radeau pour arriver à le franchir. Nous passerons deux nuits en route, la première dans un village local, l’autre sera un bivouac en forêt. Immense ciel noir étoilé, bruits de la forêt, vous vous croirez au Cambodge !

Circuit V - La montagne des Katchas 2/3

3 jours & 2 nuits de trek aventureux

Nous partons à la découverte d’un endroit magique avec de superbes paysages, une cascade perdue et de la très belle forêt primaire ! La cascade aux trois étages mesure une quarantaine de mètres et le bassin où elle se déverse est parfait pour la baignade ! Les paysages rencontrés sont très divers, la promenade en pirogue sur la rivière Sé San vous permet d’apercevoir des oiseaux, des pêcheurs, des buffles d’eau se rafraichissant avec des aigrettes sur leur dos. La rivière Sé San se déroule devant vous, révélant ça et là de majestueux panoramas dont les montagnes du Parc National de Virakchey forment l’horizon. 
Durant ces trois jours de trek, la nature est tout sauf ennuyeuse, des dégagements succèdent à la jungle dense, on découvre des forêts de bambous, des collines pierreuses, des montagnes, de petits ruisseaux (parfois à sec en saison sèche), on se sent tout petit au pied des immenses arbres de la forêt primaire. Par endroits, les pistes empruntées par les animaux sont les seuls passages possibles, vos traces pourront ainsi croiser celles du Gaur, le plus grand bovidé sauvage au monde. 
Le peuple Katcha est gentil et accueillant, il vous fera volontiers l’honneur de sa demeure et en fonction de la saison, vous pourrez assister à leurs activités quotidiennes.
La période Khmère rouge

Durant le régime Khmer rouge, les Katchas ont souffert comme les autres, la plupart des villageois ont été contraints à des travaux forcés, certains ont été exécutés et les hommes valides ont du rejoindre les forces armées. Une tentative de massacrer le village en masse a failli devenir réalité, la fosse commune creusée à cet effet par les villageois eux-mêmes est toujours visible. Pour des raisons non éclaircies, le village a finalement été épargné. Un complexe de digues avait également été construit pour l’irrigation afin d’obtenir deux récoltes de riz par an, les vestiges de cet ouvrage sont maintenant les témoins silencieux d’une époque heureusement révolue.
Nous passons deux nuits dans la région, la première auprès de la chute d’eau et la seconde dans un village katcha.
Inclus

Un guide anglophone professionnel – un ranger indigène – transports routiers – excursion en pirogue sur la rivière Sé San (24 km AR) – tout l’équipement nécessaire : sacs à dos, hamacs, couvertures et ponchos pour la pluie – petit déjeuner, déjeuner, diner – eau, café, thé. – frais d’entrée sur les sites.

Circuit VI - La Montagne des Katchas 3/4

4 jours & 3 nuits de trek aventureux

Nous partons à la découverte d’un endroit magique avec de superbes paysages, une cascade perdue et de la très belle forêt primaire ! La cascade aux trois étages mesure une quarantaine de mètres et le bassin où elle se déverse est parfait pour la baignade ! Les paysages rencontrés sont très divers, la promenade en pirogue sur la rivière Sé San vous permet d’apercevoir des oiseaux, des pêcheurs, des buffles d’eau se rafraichissant avec des aigrettes sur leur dos. La rivière Sé San se déroule devant vous, révélant ça et là de majestueux panoramas dont les montagnes du Parc National de Virakchey forment l’horizon.
Durant ces quatre jours de trek, la nature est tout sauf ennuyeuse, des dégagements succèdent à la jungle dense, on découvre des forêts de bambous, des collines pierreuses, des montagnes, de petits ruisseaux (parfois à sec en saison sèche), on se sent tout petit au pied des immenses arbres de la forêt primaire. Par endroits, les pistes empruntées par les animaux sont les seuls passages possibles, vos traces pourront ainsi croiser celles du Gaur, le plus grand bovidé sauvage au monde.
Le peuple Katcha est gentil et accueillant, il vous fera volontiers l’honneur de sa demeure et en fonction de la saison, vous pourrez assister à leurs activités quotidiennes.
Le jour supplémentaire que comporte cette excursion, par rapport à la précédente, nous emmène vers le Nord et vous donnera l’impression d’être un peu comme les premiers explorateurs de la région, en 1907. Il n’y a pas de piste prédéfinie, ce sont le guide et le ranger qui trouvent les passages menant vers le Nord ainsi qu’un endroit convenable pour le campement du soir, en pleine forêt. C’est cette journée qui rend le trek de quatre jour encore plus aventureux !
La période Khmère rouge
Durant le régime Khmer rouge, les Katchas ont souffert comme les autres, la plupart des villageois ont été contraints à des travaux forcés, certains ont été exécutés et les hommes valides ont du rejoindre les forces armées. Une tentative de massacrer le village en masse a failli devenir réalité, la fosse commune creusée à cet effet par les villageois eux-mêmes est toujours visible. Pour des raisons non éclaircies, le village a finalement été épargné. Un complexe de digues avait également été construit pour l’irrigation afin d’obtenir deux récoltes de riz par an, les vestiges de cet ouvrage sont maintenant les témoins silencieux d’une époque heureusement révolue. Nous passons trois nuits dans la région, la première auprès de la chute d’eau, la seconde dans la forêt et la dernière dans un village katcha.
Inclus
Un guide anglophone professionnel – un ranger indigène – transports routiers – excursion en pirogue sur la rivière Sé San (24 km AR) – tout l’équipement nécessaire : sacs à dos, hamacs, couvertures et ponchos pour la pluie – petit déjeuner, déjeuner, diner – eau, café, thé – frais d’entrée sur les sites.